AccueilActualitéInternationalPétrole : L'Arabie saoudite et la Russie vont geler leur production

Pétrole : L’Arabie saoudite et la Russie vont geler leur production

- Advertisement -

Le cours du baril de Brent de la mer du Nord, la référence européenne du brut, ralentissait un peu la cadence mardi après l’annonce de l’accord entre l’Arabie saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar

L’Arabie saoudite et la Russie, deux grands producteurs de pétrole, sont convenues mardi, au terme d’une réunion à Doha avec le Qatar et le Venezuela, de geler leur production à son niveau de janvier, a annoncé le ministre qatari de l’Energie.

The graduate Fair

«Afin de stabiliser les marchés pétroliers, les quatre pays sont convenus de geler la production à son niveau de janvier, pourvu que les autres grands producteurs fassent de même», a déclaré aux journalistes Mohammed Saleh al-Sada.

Il a ajouté que des contacts «intensifs» devraient avoir lieu entre producteurs membres et non-membres de l’Opep, soulignant que l’initiative «est destinée à stabiliser le marché, dans l’intérêt non seulement des producteurs et des exportateurs de brut, mais aussi de l’économie mondiale».

Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a indiqué pour sa part qu’il s’agissait du «début d’un processus que nous évaluerons dans les tout prochains mois pour décider si d’autres mesures sont nécessaires pour stabiliser le marché».

«Nous ne voulons pas d’importantes variations de prix. Nous ne voulons pas réduire l’offre. Nous voulons répondre à la demande et stabiliser les prix» sur les marchés internationaux, a encore dit le ministre saoudien.

Légère baisse
Le cours du baril de Brent de la mer du Nord, la référence européenne du brut, ralentissait un peu la cadence mardi après l’annonce d’un accord entre l’Arabie saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar pour geler la production de pétrole à ses niveaux atteints en janvier.

Le Brent, qui a ouvert mardi à 34,51 dollars le baril, s’échangeait vers 09H25 GMT à 34,20 dollars, en hausse de 81 cents par rapport à la clôture de lundi.

source AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine