Les recettes douanières en hausse en 2015 suite à la dépréciation du dinar

Ouaret et Hiouani

Les recouvrements de l’administration douanière ont atteint 1.000,66 milliards de dinars (mds DA) en 2015 contre 908,47 mds DA en 2014, une hausse de 10,15% induite essentiellement par la dépréciation du dinar, a appris l’APS auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Cette progression s’explique par « l’élargissement de l’assiette imposable (la valeur en douane en dinars) suite à la dévaluation du dinar par rapport au dollar américain, le taux de change moyen étant passé de 80,56 DA pour un (1) dollar en 2014 à 100,44 DA en 2015 », commente l’institution douanière. En effet, il est constaté que lorsqu’elle est calculée en dinars, la valeur des importations a augmenté en passant à 5.173,3 mds DA en 2015 contre 4.719,7 mds DA en 2014, soit une augmentation de 9,61%, alors que leur valeur en dollars a baissé de 12,1% en passant à 51,5 mds de dollars en 2015 contre 58,58 mds de dollars en 2014.

Par ailleurs, sur l’ensemble des recouvrements de 2015, la quasi-totalité a été affectée au budget de l’Etat avec 825,68 mds DA (90,89% de la totalité), suivi de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (Cgscl) avec 78,5 mds DA (8,64%) et des Comptes d’affectation spéciale (CAS) avec 4,29 mds DA (0,47%). Les montants de ces trois affectations ont enregistré des hausses par rapport à 2014, et ce, de l’ordre de 10,25% pour le budget de l’Etat, de 9,56% pour la Cgscl et de 2,07% pour les CAS. Il est, toutefois, observé que par rapport à la loi de finances complémentaire 2015, le taux de réalisation des produits des Douanes affectés au budget de l’Etat a été de 73,55% alors que celui de la TVA a été de 80,73%.

MDI Alger

En terme de recouvrement, la Recette d’Alger-ports secs vient en première position avec 152,08 mds DA recouvrés en 2015 (15,2% du total des recettes douanières) suivie de celle du port d’Alger avec 126,5 mds DA (12,64%). Les autres recouvrements proviennent des Recettes de Béjaia avec 87,45 mds DA (8,74%), de Skikda avec 80,85 mds DA (8,08%), d’Oran-port avec 74,1 mds DA (7,4%), de Boumerdès avec 68,6 mds DA (6,86%), de Jijel avec 62,16 mds DA (6,21%), d’Annaba-port avec 58,16 mds DA (5,81%), de Dar El Beida-fret avec 52,7 mds DA (5,27), d’Alger-Pins maritimes avec 50,46 mds DA (5,04%), d’Arzew avec 46,17 mds DA (4,61%), d’Oran-extérieur avec 31,35 (3,13%), de Mostaganam avec 22,21 mds DA (2,22%), de Blida avec 18,97 mds DA (1,9%) et de Ghazaouat avec 17,84 mds DA (1,78%). Les recettes douanières sont issues du recouvrements des droits de Douanes, de la TVA à l’importation, la TIC ainsi que d’autres droits et taxes.

 

Bessa, Résidence la Pinède