AccueilBanques-FinancesLes recettes douanières en hausse en 2015 suite à la dépréciation du...

Les recettes douanières en hausse en 2015 suite à la dépréciation du dinar

- Advertisement -

Les recouvrements de l’administration douanière ont atteint 1.000,66 milliards de dinars (mds DA) en 2015 contre 908,47 mds DA en 2014, une hausse de 10,15% induite essentiellement par la dépréciation du dinar, a appris l’APS auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Cette progression s’explique par « l’élargissement de l’assiette imposable (la valeur en douane en dinars) suite à la dévaluation du dinar par rapport au dollar américain, le taux de change moyen étant passé de 80,56 DA pour un (1) dollar en 2014 à 100,44 DA en 2015 », commente l’institution douanière. En effet, il est constaté que lorsqu’elle est calculée en dinars, la valeur des importations a augmenté en passant à 5.173,3 mds DA en 2015 contre 4.719,7 mds DA en 2014, soit une augmentation de 9,61%, alors que leur valeur en dollars a baissé de 12,1% en passant à 51,5 mds de dollars en 2015 contre 58,58 mds de dollars en 2014.

The graduate Fair

Par ailleurs, sur l’ensemble des recouvrements de 2015, la quasi-totalité a été affectée au budget de l’Etat avec 825,68 mds DA (90,89% de la totalité), suivi de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (Cgscl) avec 78,5 mds DA (8,64%) et des Comptes d’affectation spéciale (CAS) avec 4,29 mds DA (0,47%). Les montants de ces trois affectations ont enregistré des hausses par rapport à 2014, et ce, de l’ordre de 10,25% pour le budget de l’Etat, de 9,56% pour la Cgscl et de 2,07% pour les CAS. Il est, toutefois, observé que par rapport à la loi de finances complémentaire 2015, le taux de réalisation des produits des Douanes affectés au budget de l’Etat a été de 73,55% alors que celui de la TVA a été de 80,73%.

En terme de recouvrement, la Recette d’Alger-ports secs vient en première position avec 152,08 mds DA recouvrés en 2015 (15,2% du total des recettes douanières) suivie de celle du port d’Alger avec 126,5 mds DA (12,64%). Les autres recouvrements proviennent des Recettes de Béjaia avec 87,45 mds DA (8,74%), de Skikda avec 80,85 mds DA (8,08%), d’Oran-port avec 74,1 mds DA (7,4%), de Boumerdès avec 68,6 mds DA (6,86%), de Jijel avec 62,16 mds DA (6,21%), d’Annaba-port avec 58,16 mds DA (5,81%), de Dar El Beida-fret avec 52,7 mds DA (5,27), d’Alger-Pins maritimes avec 50,46 mds DA (5,04%), d’Arzew avec 46,17 mds DA (4,61%), d’Oran-extérieur avec 31,35 (3,13%), de Mostaganam avec 22,21 mds DA (2,22%), de Blida avec 18,97 mds DA (1,9%) et de Ghazaouat avec 17,84 mds DA (1,78%). Les recettes douanières sont issues du recouvrements des droits de Douanes, de la TVA à l’importation, la TIC ainsi que d’autres droits et taxes.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine