AccueilActualitéInternationalLes prix mondiaux des matières premières globalement en baisse

Les prix mondiaux des matières premières globalement en baisse

- Advertisement -

Les cours des matières premières agricoles et des métaux de base ont connu, globalement, une baisse au cours de la semaine écoulée sur les marchés internationaux, à l’exception de l’or qui a augmenté.

Les cours du blé et du maïs ont reculé sur le marché de Chicago, en raison des difficultés à l’export qui gonflent les stocks. Un rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture (USDA) sur l’offre et la demande a donné le ton pour le reste de la semaine. Le boisseau de BLE (pour livraison en mars) valait 4,6125 dollars contre 4,6675 dollars une semaine plus tôt, tandis que le boisseau de Maïs (environ 25 kg) a fini la semaine à 3,58 dollars, contre 3,6575 en fin de semaine précédente.

The graduate Fair

Le Café était sous pression en raison de la progression des exportations brésiliennes alors que le Sucre est reparti à la baisse après des chiffres de production en hausse, tandis que le Cacao hésitait sur la marche à suivre sur fond d’incertitudes entourant la production africaine. Sur le Liffe de Londres, la tonne de Café Robusta pour livraison en mars valait 1.412 dollars vendredi contre 1.430 dollars le vendredi précédent. Sur l’ICE Futures US de New York, la livre de Café d’Arabica pour livraison en mai valait 117,35 cents, contre 122 cents sept jours auparavant mais pour livraison en mars.

A Londres, la tonne de Sucre blanc pour livraison en mai valait 378,90 dollars, contre 382,10 dollars le vendredi précédent. A New York, la livre de Sucre brut pour livraison en mai valait 13,14 cents, contre 13,13 cents sept jours auparavant mais pour livraison en mars.

A Londres, la tonne de Cacao pour livraison en mai valait 2.059 livres sterling, contre 1.976 livres sterling le vendredi précédent mais pour livraison en mars. A New York, la tonne pour livraison en mai valait 2.871 dollars, contre 2.767 dollars sept jours plus tôt mais pour livraison en mars.

Les cours des métaux de base étaient dans le rouge durant la semaine écoulée. Sur le London Metal Exchange (LME), ils sont restés pour la plupart sous pression dans un marché aux volumes d’échanges limités en raison de la fermeture des places financières chinoises pour les festivités du Nouvel an et étaient pris dans la tourmente des Bourses mondiales. Les cours des métaux industriels ont ainsi connu une semaine particulièrement volatile en l’absence de nombreux investisseurs, et ont souffert – à l’image de l’ensemble des matières premières – du regain d’aversion au risque des investisseurs sur fond de nouvelle dégringolade des marchés des actions. Sur le LME, la tonne de Cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 4.494,50 dollars vendredi contre 4.658,50 dollars le vendredi précédent. L’Aluminium valait 1.498 dollars la tonne, contre 1.532 dollars. Le Plomb valait 1.846,50 dollars la tonne, contre 1.787,50 dollars. L’Etain valait 15.400 dollars la tonne, contre 15.050 dollars. Le Nickel valait 7.735 dollars la tonne, contre 8.460 dollars. Le Zinc valait 1.720 dollars la tonne, contre 1.698 dollars.

Quant aux cours de l’Or, ils ont atteint de nouveaux sommets, profitant de l’affaiblissement du dollar et de la déroute des marchés actions qui ont conforté son statut de valeur refuge. Sur le London Bullion Market, l’once d’Or a terminé à 1.239,75 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.150,35 dollars le vendredi précédent. L’once d’Argent a clôturé à 15,64 dollars, contre 14,91 dollars il y a sept jours.

les prix du pétrole ont, quant à eux, terminé la semaine en hausse en fin d’échanges européens, après avoir dégringolé jeudi à un plus bas en près de 13 ans à New York, portés par un nouveau regain d’espoir de diminution de l’offre. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 32,69 dollars vendredi sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,63 dollars par rapport à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en mars prenait 2,72 dollars à 28,93 dollars vendredi.

Avec APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine