Boudjemaa Talai annonce une réorganisation du secteur public des transports

Une large opération de réorganisation a été opérée dans le secteur public des transports par l’installation, dimanche à Alger, de quatre groupes, et ce, dans le cadre de la reconfiguration du secteur public marchand décidée par les pouvoirs publics en 2014.

Il s’agit du Groupe des services portuaires (Serport), du Groupe de transport maritime (Gatma), du Groupe transport de marchandises et de logistique (Logitrans) et du Groupe transports terrestres de voyageurs (Transtev).

Ces groupes viennent en remplacement de trois Sociétés de gestion des participations de l’Etat du secteur (Sogeport, Gestramar et Fibder), qui englobent 48 entreprises publiques économiques (EPE) ainsi que d’autres entreprises à caractère économique et industriel (Epic) sous tutelle du ministère des Transports.

Suite à cette restructuration, le nouveau groupe Serport (capital de 54 milliards DA) sera chargée de la gestion portuaire à travers dix (10) entreprises portuaires et une (1) entreprise de gestion des ports de pêche, ainsi que de la gestion des services portuaires à travers trois sociétés mixtes dédiées aux conteneurs et deux sociétés mixtes de logistique.

MDI Alger

D’un capital de 22 milliards DA, le deuxième groupe Gatma regroupera les deux filiales de la Compagnie nationale de navigation (Cnan), l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv), l’Entreprise nationale de réparation navale (Erenav) et cinq autres filiales chargées de la consignation de navire et activités connexes.

Bessa, Résidence la Pinède