HomeActualitéInternationalLe nouveau port commercial du centre sera construit par un groupement chinois

Le nouveau port commercial du centre sera construit par un groupement chinois

Le protocole d’accord signé hier entre le ministère des Transports et le groupement chinois CSCES-CHEC porte sur la création d’une société mixte Algéro- Chinoise pour la réalisation du projet du nouveau port commercial du centre prévu sur le site d’El Hamdania, à Cherchell dans la wilaya de Tipasa. La cérémonie de signature s’est déroulée en présence des ministres des transports, des travaux publics, du budget ainsi que de l’ambassadeur de la république de Chine en Algérie.

Ce futur port sera réalisé non seulement pour le commerce national par voie maritime mais aussi en tant que « hub » pour les échanges au niveau régional a indiqué le ministre des transports dans un point de presse. . Pour Boudjemaâ Talaï, ce nouveau port est destiné à être la porte de l’Afrique, pour les marchandises transitant par l’Europe, l’Asie et l’Amérique. Il a en outre indiqué que le financement de l’investissement se ferait sans l’intervention de l’État

Les études techniques pour identifier un site pour la réalisation d’un nouveau port en eau profonde ont abouti à la sélection du site d’El Hamdania à l’Est de la ville de Cherchell, permettant la réalisation d’un port avec 20 mètres de tirant d’eau.

Le futur port disposera de 23 quais d’une capacité de traitement de 6,5 millions de conteneurs et de 25,7 millions de tonnes/an de marchandises générales.

Le port d’El Hamdania sera aussi un pôle de développement industriel, relié aux réseaux ferroviaire et autoroutier et bénéficiant, dans sa proximité immédiate, de deux sites totalisant 2.000 hectares destinés à accueillir des projets industriels.

Tel que présenté au Conseil des ministres du 30 décembre dernier, cette nouvelle infrastructure portuaire devrait être réalisée en deux (2) phases s’étalant sur près d’une décennie et pour un coût estimé à 3,3 milliards de dollars. Le ministre a précisé que le futur port sera progressivement mis en service dans quatre ans avec l’entrée d’une compagnie chinoise Shanghaï Port, qui assurera son exploitation

A rappeler que les prévisions du secteur des transports indiquent que le volume du trafic portuaire de marchandises dans la région centre du pays devrait atteindre, à l’horizon 2050, un volume de 35 millions de tonnes de marchandises/an et deux (2) millions de conteneurs de 20 pieds annuellement, contre 10,5 millions de tonnes traités actuellement par les ports d’Alger et de Ténès.

Ce futur port d’El Hamdania devrait augmenter les capacités portuaires actuelles de la région centre qui ne seront pas en mesure de faire face à la croissance du trafic prévu à l’horizon 2050.

M.E.K

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine