Le pétrole termine en forte baisse : en route vers les 20$ le baril ?

Le pétrole dégringole

Les cours du pétrole, qui s’étaient déjà effondrés de 10% la semaine dernière, ont encore plongé. Le pétrole de référence américain WTI a abandonné lundi 6% à 31,17$ le baril, et le Brent de la Mer du Nord a terminé à 31,34$ le baril (-6,5%). Les cours de l’or noir sont désormais revenus au plus bas depuis plus de 12 ans, à la fin 2003.

Dans une étude publiée lundi, les analystes de Morgan Stanley n’écartent pas l’hypothèse d’un retour du pétrole à 20$ le baril. Les adeptes d’un baril de pétrole à 20 dollars sont de plus en plus nombreux. Il faut dire qu’après avoir perdu environ un tiers de sa valeur en 2015, le brut a très mal débuté l’année 2016 en cédant plus de 10% la semaine passée sur fond d’inquiétudes sur l’état de santé de l’économie chinoise et d’offre surabondante.

Après Goldman Sachs il y a quelques mois, Morgan Stanley estime à son tour que les cours de l’or noir pourraient tomber à ce niveau. A la différence de Goldman Sachs, Morgan Stanley justifie cette hypothèse par l’étroite corrélation entre les cours de l’or noir et le billet vert.

Ainsi, le pétrole pourrait encore perdre entre 10 et 25% si le dollar venait à s’apprécier de 5%, selon Morgan Stanley. « Compte tenu de l’appréciation continue du dollar américain, un scénario avec des prix du pétrole de 20 à 25$ est possible simplement à cause de la monnaie… »

MDI Alger

Benaskan M.B

Bessa, Résidence la Pinède