Le lancement des licences d’importation se précise pour les produits agricoles

Alors que la liste des produits concernés n’est pas encore connue, les licences d’importation pour les produits agricoles et agroalimentaires originaires de l’Union Européenne entreront en vigueur dès le 10 janvier 2016, a fait savoir le ministère du Commerce dans un communiqué.
Le décret exécutif instituant le recours au licences d’importation a, pour rappel, été publié dans le journal officiel au début de ce mois de décembre. Avant cela, il avait été annoncé la suppression du système FIFO (first in first out) pour l’importation des contingents des produits agricoles et agroalimentaires en franchise de droits de douane ou tarif de droit de douane référentiel.

Les choses sérieuses commenceront donc à partir du 10 janvier, alors que le délai d’introduction des demandes des licences ainsi que liste des produits qui en feront l’objet, de même que les documents justificatifs à fournir pour la demande de licence seront précisés ultérieurement par le département de Bakhti Belaib.
Selon l’APS, l’importation des produits agricoles et agroalimentaires de l’UE, qui seront soumis aux licences d’importation, devrait coûter 1 milliard de dollars en 2016 dont 700 millions pour les produits contingentés et 300 millions pour ceux exonérés des droits douaniers mais non soumis à des quantités limitées.

Dans le secteur industriel également la listes des produits doit encore être arrêtée. Un conseil interministériel doit fixer la semaine prochaine une liste réduite d’une dizaine de produit. Pour le moment, seuls les véhicules, le ciment et le rond à béton ont fait l’unanimité. Les filières de l’automobile et des matériaux de construction avaient été cités parmi les premiers secteurs à être soumis aux licences d’importation.

I.K