2015, année record dans les fusions-acquisitions dans le monde

Le marché des fusions acquisitions a connu en 2015 une année record atteignant le chiffre de 5000 milliards de dollars, soit une hausse de 37% par rapport à 2014, selon le cabinet de consulting Dealogic.
Ce montant a été boosté par une multiplication des grosses opérations dont celles de plus de 50 milliards de dollars qui ont concerné une dizaine de transactions. Il faut ajouter à cela prés de 70 opérations supérieures à 10 milliards de dollars qui ont cumulé un montant de 1900 milliards de dollars, soit près de 40% du volume global de l’année 2015.

Parmi ces mega-deals figure notamment la transaction entre les mastodontes américains de la pharmacie à savoir Pfizer et Allergan (160 milliards de dollars) ou encore dans le secteur pétrolier le rachat du britannique BG par Royal Dutch Shell (81,5 milliards de dollars).
Selon le bilan repris par Challenges, le secteur de la santé arrive en tête des opérations avec un montant de 724 milliards de dollars, devant le secteur de la technologie qui totalise 713 milliards de dollars.

A noter qu’un autre bilan réalisé par Thomson Reuters fait état d’un montant également record des opérations de fusions-acquisition en 2015 avec un chiffre de 4600 milliards de dollars dont la moitié réalisé aux Etats-Unis, devant l’Asie-Pacifique, deuxième avec 22% des opérations, alors que l’Europe à l’origine de 20% des transactions arrive à la troisième position.

I.K