Immobilier : le moment de regarder vers nos frontières sud [FT]

Nos confrères du Financial Times reprennent une analyse de Hans Rosling, un professeur suédois reconnu, qui nous explique que pour savoir dans quel marché immobilier investir, il faut suivre la démographie.

Les prévisions anticipent une augmentation de 3 milliards d’individus de la population mondiale, essentiellement dans les villes, pour le prochain siècle. Un tiers concernera l’Asie et les deux tiers….l’Afrique.

En effet, alors que les zones en bleues sur la carte du Financial Times verront leur populations décliner, celles en rouges connaîtront des booms démographiques qui impliqueront une grande demande sur les logements.

Le professeur cité prévoit un grand dynamisme autour de l’Océan indien notamment en Somalie.

Du côté algérien, nous devrions regarder vers nos frontières sud. Les pays qui devraient connaître le plus grand dynamisme démographique sont le Niger, le Mali et le Nigeria. En effet, le Nigeria va être le pays avec la plus grande croissance démographique pendant ce siècle et devrait devenir le 3ème pays le plus peuplé de la planète en 2100 avec un milliard d’habitants.

Ainsi la création d’un axe économique fort Alger-Abuja (qui est, rappelons le, déjà très développé sur les aspects politiques et diplomatiques) devrait être une des priorités de notre pays. Cet axe profiterait également au Mali et au Niger. En effet avec son expérience sur les programmes « un million de logements », l’Algérie et ses entreprises, pourrait venir appuyer les programmes de développement urbain de nos voisins.

Le lien vers l’article complet :

http://www.ft.com/intl/cms/s/2/c225ddde-d85b-11e4-ba53-00144feab7de.html

MDI Alger

M.E.

Bessa, Résidence la Pinède