AccueilActualitéNationalL'Algérie confirme sa position de leader pharmaceutique régional

L’Algérie confirme sa position de leader pharmaceutique régional

- Advertisement -

La société algérienne Biopharm a annoncé sa prochaine introduction en bourse. Le groupe dont 49% du capital avait déjà été cédé à un consortium  composé de Development Partners International (DPI), Mediterrània Capital ainsi que de l’agence de développement allemande DEG, va introduire 20% de son capital à la bourse d’Alger. L’entreprise dont le chiffre d’affaires atteindrait les 400 millions USD et qui vient de signer un accord avec l’indien CIPLA pour la création d’une Joint-venture active dans la production d’appareils respiratoires, va ainsi renforcer ses règles de gouvernance pour répondre au critères d’une telle IPO.

En parallèle de ces bonnes nouvelles pour le secteur, le cabinet Oxford Business Group a publié un rapport qui confirme la bonne santé du secteur pharmaceutique algérien. OBG rappelle que le marché algérien est le 2eme marché pharma d’Afrique après l’Afrique du Sud. Par ailleurs, le rapport rappelle que  le système de couverture très avancé algérien soutient la consommation. Ces conditions ont favorisés l’implantation des acteurs internationaux.

The graduate Fair

Cette année,  AstraZeneca a annoncé un projet de construction d’une nouvelle usine, pour un coût de 125 millions USD (cardiologie, cancérologie, gastroentérologie et diabétologie), Sanofi a annoncé son intention d’investir 70 millions EUR dans une 3ème usine. Enfin le groupe SAIDAL a été invité par le gouvernement à augmenter sa capacité afin d’être capable de couvrir 30% des besoins nationaux.

Après la réduction des importations, l’enjeu du secteur sera de faire de l’Algérie une base pour toute la région, en développant les exportations.

M.M.B.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine