Relance du crédit consommation : les banques dans l’attente

Une réunion entre le Ministre de l’Industrie et des Mines (Abdesselam Bouchouareb), le Ministre du Commerce (Bakhti Belaïb) et le Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (Abdelmadjid Sidi Saïd) a permis d’établir le mode opératoire de sélection des produits éligibles au crédit consommation.
Dans un soucis de relance de la production nationale, l’article 75 de la loi de finances complémentaire 2009, qui avait gelé le crédit à la consommation, a été modifié par l’article 88 de la loi de finances 2015 pour permettre aux banques d’octroyer aux ménages des crédits à la consommation pour les produits locaux.
Les banques contactées par Algérie Eco perçoivent positivement ce nouveau produit à proposer à leur clientèle mais attendent les critères de choix des produits éligibles et le mode opératoire proposé : liste de produits fournis par les ministères ? Listes de critères à faire vérifier ? Déclaration par les distributeurs du caractère local du produit vendu ?
Cependant. les représentants des banques contactées s’accordent à dire qu’une fois le dispositif mis en place, le retour du crédit conso devrait dynamiser la consommation nationale, notamment dans les secteurs electro-ménager et automobile.

M.E.

MDI School