Une enveloppe de 16 milliards de DA pour les wilayas déléguées

ministere-de-linterieur

Les wilayas déléguées du Sud ont bénéficié d’une enveloppe de 16 milliards de dinars pour leur gestion, selon le directeur des études au ministère de l’intérieur, Chorfa Abdelhak. Il s’agit d’un financement issu du fonds de solidarité aux collectivités locales, auquel s’ajoute une contribution de 195 millions de dinars de la wilaya mère.

Ce budget a été dédié essentiellement à l’équipement, en plus d’un renforcement en matière de ressources humaines avec le recrutement de 1800 employés supplémentaires pour ces wilayas. Ces derniers sont issus des concours de la fonction publique, selon les orientations du premier ministre adressées à la direction de la fonction publique et de la réforme administrative. Elles se basent sur l’annonce rapide des résultats, et surtout sur l’élément de la compétence.

Dans ce sens, les wilayas déléguées seront gérées selon les nouvelles procédures, basées sur la promotion des énergies renouvelables, notamment pour réduire les coûts de consommation de l’électricité et de l’irrigation.

Par ailleurs, M.Chorfa, indique que le gouvernement  ambitionne de hisser ces wilayas déléguées au rang de wilayas à part entière, avec les mêmes prérogatives que les autres wilayas, et ce  après avoir réduit les différences existantes avec les autres régions du pays.

Dans ce sens, les autorités publiques optent pour le principe de la décentralisation, à travers la création de commissions de désistement des terres agricoles, de promotion de l’investissement et d’autres. Parallèlement, des études sont en cours pour déterminer les critères qui entreront dans la désignation  des daïras susceptibles d’être nommées wilaya déléguées, selon le même responsable.

En somme, ces actions représentent une plateforme de préparation aux nouvelles orientations dédiées aux collectivités locales, par le ministère de l’intérieur, axées en substance sur l’indépendance financière des wilayas, et sur le passage d’une gestion de subvention à une gestion économique.

Articles sur le même sujet

Lire plus :
Fermer