Augmentation des prix des Transports privés: Le département de Talai en quête de solutions

Tarifs du transport urbain

Le directeur des transports et des Travaux publics (Mtpt), Mustapha Nassib, a coupé court aux rumeurs circulant sur ce sujet, lors de son passage à l’émission l’Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio algérienne, cette matinée. Il écarte toute augmentation des tarifs des transports par bus privé.

 « Il est prévu, dans ce cadre, poursuit-il, une rencontre, aujourd'hui, avec les syndicats des transporteurs et des cadres du ministère, dans le but de trouver les mesures à même « d’absorber » les répercussions de l’augmentation des prix des carburants décidée au titre de la loi de Finances de 2017». En revanche, ce cadre ne souffle mot sur l’éventuelle augmentation des tarifs des transports par taxi ou autre moyen en commun.

Mr Nassib a, en outre, annoncé « la création, à l’est de la Capitale, d’une ligne pilote de bus à haut niveau de service (Bhns), sur site propre, à laquelle on va ajouter deux  nouvelles extensions du métro, en direction d’Ain Naâdja  et de la Place des Martyrs, avant la fin 2017».

Abordant d’autres segments du transport, il a affirmé, au sujet du développement du transport ferroviaire que, « le Plan national a permis, de porter le réseau de 1.800 km, en 1999, à 4.000 km, actuellement. Par ailleurs, 2.000 km de voies sont en chantier à l’échelle nationale et que 6.500 autres sont en cours d’études».

Au sujet du tronçon reliant Tébessa à Sidi Bel Abbés, le responsable a indiqué que « certains tronçons sont entrés en exploitation et que d’autres le seront au cours de l’année en cours » en faisant savoir que « ces investissements, lancés dans le cadre des programmes quinquennaux, sont estimés à 25 milliards de dollars,  y sont compris, les projets en cours».

Enfin, le directeur des transports au Mtpt a tenu à préciser que, « les 59 aéronefs, en dehors du transport de voyageurs, que compte la compagnie aérienne Air Algérie, vont permettre au transport par fret d’être en force durant les années à venir. ».

A rappeler que, au sujet des tarifs, Nassib s’exprime ainsi après que le ministre de tutelle, Boudjemaa Talai, ait, lors d’une rencontre avec la presse en marge des travaux de l’APN, mardi passé, jugé illégale toute augmentation des tarifs des transports décidée en dehors des décisions gouvernementales.

Articles sur le même sujet

Lire plus :
Fermer