Pétrole : Vers un baril à 60 dollars d’ici avril

pétrole grimpe

Les experts du « Boursier.com » sont optimistes quant à une hausse du prix du pétrole. « Le nouvel exercice n'a pas de raison de changer la donne à court terme avec un retour probable du Brent dans la zone repère des 60 dollars. On pourra donc jouer le prolongement de cette tendance par le biais d'un call Brent de type 2941S qui vise justement un strike de 60 dollars d'ici la fin avril », estiment le Boursier qui avancent comme argument les accords de réduction de production de brut de l'automne dernier signés à la fois au sein et en dehors de l'OPEP qui continuent de porter la hausse du marché du pétrole qui voit le baril de Brent évoluer désormais sur les 57 dollars pour commencer l'année 2017.

Notons que les cours du pétrole étaient orientés à la hausse aujourd’hui, mardi, au premier jour de cotation de l'année, à la faveur de l'entrée en vigueur de l'accord entre les grands producteurs pour réduire l'offre. Vers 04H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en février, progressait de 32 cents à 54,04 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le prix du baril de Brent, référence européenne, également pour livraison en février, était en hausse de 31 cents à 57,13 dollars, selon Zonebourse.

Pour rappel, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et la Russie se sont mis d'accord fin novembre pour réduire leur production afin de limiter une offre largement excédentaire qui pénalise les cours depuis deux ans. La Libye et le Nigeria, membres de l'Opep, sont exemptés de l'effort de réduction décidé par le cartel.

 « Les perspectives pour 2017 s'annoncent bonnes », a déclaré Sanjeev Gupta, de EY.« Cependant, les principaux défis pour les prix du pétrole, ce sont les hausses de production de la Libye, du Nigeria et la question de savoir si les pays de l'OPEP respecteront les baisses de production annoncées en novembre », a-t-il ajouté.

Articles sur le même sujet

Lire plus :
Fermer