L’euro baisse face à un dollar revigoré

L’euro, affaibli par les propos de responsables de la Banque centrale européenne, baissait lundi face à un dollar retrouvant un peu de vigueur alors que s’apaisaient les craintes liées aux ouragans ou aux menaces de la Corée du Nord.

Hier, la monnaie unique européenne valait 1,1954 dollar, contre 1,2030 dollar vendredi vers 21H00 GMT. Elle était montée vendredi en séance jusqu’à 1,2092 dollar, son plus haut niveau depuis janvier 2015..

EFTG

Le billet vert, qui était descendu vendredi à son plus bas niveau en deux ans et demi face à un panier de grandes devises, regagnait lundi une partie du terrain perdu avant la publication de plusieurs indicateurs clés au courant de la semaine, dont l’inflation. « Tout signe d’une stabilisation ou d’une remontée des prix aiderait le dollar car cela pencherait en faveur du maintien par la Réserve fédérale de ses intentions de normaliser sa politique monétaire », a estimé Omer Esiner de Commonweath Foreign Exchange.

Si l’impact économique des ouragans qui s’abattent sur les côtes américaines était particulièrement élevé, cela pourrait inciter la Réserve fédérale américaine (Fed) à se montrer plus prudente sur le rythme de hausse de ses taux directeurs.

L’euro de son côté, qui a beaucoup augmenté face au dollar ces derniers mois, était freiné par les propos de plusieurs responsables de la Banque centrale européenne (BCE).

L’institution devrait maintenir « longtemps » son soutien appuyé à l’économie, qui permet pour l’heure de « compenser » les conséquences du haut niveau de l’euro, a déclaré lundi Benoit Coeuré, membre du directoire de l’institution.

Afp