Le directeur de l’OMC prévient du risque d’une « guerre commerciale »

Le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevedo, a estimé, mercredi, qu’il existait un risque de « guerre commerciale » en raison de la montée du protectionnisme, ce qui, prévient-il, serait mauvais pour l’économie globale. « Le risque d’une guerre commerciale est très clair », a déclaré M. Azevedo à des journalistes au Panama, au cours d’une visite officielle.

Alors qu’on lui demandait s’il faisait référence aux Etats-Unis de Donald Trump, Roberto Azevedo s’est refusé à citer un pays en particulier. « Une fois qu’un pays, peu importe lequel, applique des mesures unilatérales il y a une réponse des autres (pays) ce qui provoquerait un effet domino, dont on sait comment il commence, mais pas comment il fini », a-t-il ajouté.

EFTG

« La réalité c’est qu’au final du processus, si nous arrivons à une guerre commerciale, nous serons tous sans exception dans une pire situation à la fin que quand nous avons commencé », a-t-il prévenu.

Selon M. Azevedo, l’OMC est toujours inquiète devant les menaces de protectionnisme économique. Il a toutefois tenu à relativiser en expliquant que seuls 5% des flux commerciaux dans le monde avaient été affectés par ce type de mesures depuis 2008 après, l’éclatement de la bulle financière.

« Le problème que nous avons est mondial, nous avons une économie qui ne croît pas suffisamment rapidement et qui est tentée par des actions unilatérales de protectionnisme », a-t-il encore observé