GICA vise une production de 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2019-2020

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) va augmenter sa production à 20 millions de tonnes/an de ciment à l’horizon 2019-2020 grâce aux projets d’extension de trois cimenteries et lancement de deux nouvelles usines, a annoncé mardi à Chlef un représentant de cette entreprise publique.

Il s’agit des projets d’extension des cimenteries de Chlef, d’Ain El Kbira     et de Zahana, et du lancement de deux nouvelles cimenteries à Sigus (Oum El  Bouaghi) et à Béchar, a précisé à la presse le chef de la division de  partenariat et de communication, Azzeddine Asfirane, en marge d’une journée  Portes ouvertes de GICA.Selon lui, la future cimenterie de Sigus devra produire deux (2) millions  de tonnes de ciment/an tandis que celle de Béchar produira un (1) million  de tonnes/an.

EFTG

L’extension de l’usine d’Ain El Kbira, opérationnelle depuis février 2017,  atteindra ses pleines capacités en févier 2018 pour atteindre une  production annuelle de trois (3) millions de tonnes, a-t-il précisé.

Pour ce qui de l’extension de la cimenterie de Chlef, M. Asfirane a  indiqué que le projet était en cours de réalisation et que son démarrage  est prévu pour le premier trimestre 2018 pour porter la production de 2,135  millions de tonnes/an actuellement à plus de 4 millions de tonnes avec  l’entrée en fonction d’une nouvelle ligne.

Lancement en septembre d’une plateforme web pour les clients

Une nouvelle plateforme électronique de services destinée aux clients,  telles la livraison et la facturation de leurs commandes via le net, sera  lancée en septembre prochain par GICA à travers ses filiales-pilotes d’Ain  El Kebira et de Chlef dans le cadre du projet Charte client, a fait savoir le directeur du système d’informatique et de développement des nouvelles  technologies de ce groupe, M. Rachid Larachi.

A travers cette Charte client, il s’agit de se rapprocher davantage des  partenaires et des clients de GICA et d’être à l’écoute de leurs attentes  pour mieux les satisfaire, a-t-il expliqué.

Ce cimentier public avait déjà lancé, en partenariat avec le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), une Charte client visant notamment à gagner la confiance et la fidélité de ses clients tout en améliorant la qualité d’accueil et l’accessibilité à ses services commerciaux, et en généralisant l’utilisation d’internet pour une meilleure maîtrise de la gestion du flux clientèle, a rappelé M. Aderrahmane Abedou, consultant du CREAD.

Par ailleurs, ce groupe de cimenterie a lancé plusieurs actions visant à protéger l’environnement contre les impacts négatifs induits par les activités de production de ciment.

Il s’agit du remplacement des électro filtres par des filtres à manches de dernière génération dans les cimenteries du groupe, de l’installation de stations d’épuration des eaux usées, du recyclage des déchets, de la réhabilitation des carrières et de l’économie d’énergie, selon des responsables de GICA.