SITEV 2017 : opportunité pour valoriser le tourisme en Algérie

valoriser le tourisme en Algérie

Dans un contexte de crise économique, marqué par la chute brutale des cours de l’or noir,  la 18è  edition Salon International du Tourisme et des Voyages (SITEV), qui se tiendra du 18 au 22 mai au Palais des Expositions à Alger, avec la participation de 210 exposants, vise en premier lieu à développer ce secteur, et promouvoir la destination Algerie.

Dans ce sens, M. Azzouz Mohammed, Président de la Fédération Nationale des Offices de Tourisme (FNOT), que « notre présence à ce salon consiste à capter le maximum d’Algériens pour qu’ils passent leurs vacances en Algérie, parce que tout le monde est attiré par les pays étrangers, notamment les pays voisins où les réservations coûtent moins chères même hors saison», poursuivant « le secteur commence à se moderniser », citant l’exemple d’hôtels qui se mettent au niveau des normes internationales.

M. Azzouz plaide pour un tourisme domestique, en soulignant que « le tourisme est une affaire de tous, et cela commence au niveau des mairies qui doivent  engager une réflexion sur la façon de promouvoir le tourisme domestique », estimant que « on ne devrait pas attendre la saison estivale pour parler du tourisme ».

Evoquant les difficultés du secteur, M. Azzouz a rappelé que « le tourisme en Algérie souffre du manque de compétences au niveau des différentes agences et offices de tourisme », ajoutant « les agences de voyage étrangères et les compagnies d’assurance refusent d’assurer la destination Algérie, bien que le risque sécuritaire soit faible ».

Interrogé sur les mesures qu’il faut prendre pour développer le  secteur, M. Azzouz pense qu’ « il faut libérer les énergies, en laissant les gens investir, et alléger la bureaucratie ».  Dans le même sillage, il souhaite le concours des représentations diplomatiques, à travers l’organisation de conférences, afin de promouvoir le tourisme.  

Il a estimé que « nos agences de voyages pratiquent un tourisme émetteur et non un tourisme récepteur ».

« L’Agence Nationale de l’Aménagement et de l’Attractivité du Territoire (ANAAT), réalise des études d’aménagement pour dégager des espaces touristiques », selon une responsable de l’agence, ajoutant «  sur un plan de l’urbanisme, nous dégageons des axes d’aménagement en proposant des extensions ou des mesures qui permettent aux régions de relever leurs différents secteurs, comme l’agriculture et le tourisme, en fonction de leurs ressources ».

Sayiah Fatiha, Chef du département communication à l’Agence Nationale du Développement du Tourisme (ANDT), a précisé que « l’agence s’occupe de l’aménagement touristique et de tout ce qui touche au foncier. Elle propose aussi des plans d’aménagement de zones d’expansion touristique pour attirer les investisseurs ».

Pour rappel, cette 18è édition du Salon Internationale du Tourisme et du Voyages est consacrée aux professionnels du tourisme, ainsi qu’au grand public. Toutefois, la première journée du Salon a été marquée par une forte présence de professionnel du secteur, comme les agences de voyages, les chaines d’hôtels et les écoles et instituts de formation en hôtellerie et tourisme.