GE met l’accent sur la modernisation de la turbine à gaz 9EMax pour un meilleur rendement et plus d’efficience lors d’une conférence à Dubaï

GE Power Services a franchi une étape importante avec la solution de mise à niveau de la turbine à gaz 9EMax. Le 9EMax a dépassé la phase des tests de validation initiaux ainsi que du test critique « premier allumage » sur un site d’utilité en Asie et est disponible pour les clients du monde entier.

Le « premier allumage » est un test critique durant lequel la turbine à gaz est mise en marche pour la première fois et fonctionne avec du carburant sur le site. L’unité a également franchi une étape supplémentaire en atteignant avec succès la charge maximale de la centrale, tout en offrant beaucoup plus d’efficience par rapport aux fonctions actuelles de la turbine à gaz 9E.

La solution 9EMax a été présentée lors de la conférence utilisateurs de GE 9E, qui s’est déroulée à Dubaï, et qui a regroupé plus de 100 clients clés. La conférence comprend des présentations et des tables rondes sur divers aspects des opérations de la centrale, y compris les solutions numériques, l’optimisation de la centrale, les accessoires et les commandes de turbines à gaz, la gestion d’actifs, la maintenance, les services et les réparations ainsi que la performance des turbines à gaz.

Tayeb AlAwadhi, Senior Vice-Président de Power & Desalination à Emirates Global Aluminium (EGA), a déclaré en marge de la conférence : « La demande d’électricité à usage domestique et commercial augmente chaque année. Ainsi, il est important que les opérateurs du secteur de l’électricité se concentrent davantage sur l’amélioration de leur efficience opérationnelle. La nouvelle solution de mise à niveau de GE permettra aux utilisateurs de turbines 9E d’augmenter leur productivité et de réduire les coûts, créant ainsi davantage de valeur à long terme ».

9EMax, qui fait partie de la plate-forme Fleet360* total plant solutions (solutions pour centrale) de GE, a été développé en utilisant la méthodologie FastWork de GE ainsi que l’expertise étendue dans ce domaine tirée de sa flotte mondiale, présentant plus de 700 unités et qui a aidé à dégager de l’expérience des plus de 30 millions d’heures passées à exploiter des données depuis le parc existant.

Par ailleurs, GE Power, largement impliqué sur les marchés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, avait déjà annoncé sa volonté d’introduire les solutions numériques de GE au sein des usines algériennes dans un accord historique qui souligne les fonctionnalités de Fleet360 * total plant solutions. Cet accord guidera la transition industrielle numérique des usines de Sonelgaz dans toute l’Algérie, ce qui renforcera l’efficacité opérationnelle et la productivité des usines.

« La mise à niveau 9EMax est un autre exemple des énormes avantages que les solutions d’Internet Industriel de GE apportent à nos clients », a déclaré Joseph Anis, Président Directeur Général de la filiale GE Power Services de GE au Moyen-Orient et en Afrique (MEA). « La solution a été développée en réponse aux besoins spécifiques des clients pour une efficience accrue, un meilleur rendement et une plus grande flexibilité. Avec plus de 300 unités GE 9E installées à travers MEA, 9EMax offre une opportunité unique à beaucoup de nos clients afin d’améliorer la performance de leurs actifs et de réduire leurs coûts d’exploitation. »

9EMax peut également fonctionner à charges partielles, ce qui le rend idéal pour les producteurs d’énergie qui cherchent à augmenter la flexibilité de leurs opérations pour répondre aux besoins variables du réseau saisonnier ou lorsqu’ils cherchent à ajouter des énergies renouvelables à leur mix énergétique. Il comprend également une gamme de solutions numériques destinées à accroître la fiabilité opérationnelle, améliorer les opérations de combustion et gérer les émissions. En outre, les solutions logicielles de GE contribuent à compenser la dégradation entre les intervalles de maintenance et les défis opérationnels pendant les jours chauds. Ceci rend cette solution idéale pour des environnements tels que la région du Conseil de Coopération du Golf (GCC), qui possède un parc existant de plus de 90 turbines GE 9E avec une capacité de production de plus de 10 gigawatts (GW). L’Algérie, quant à elle, possède maintenant un parc existant, constitué de 21 unités et générant une capacité de plus de 2,4 GW.GE est présent au Moyen-Orient et en Afrique depuis plus de huit décennies, soutenant activement le développement de projets énergétiques. Aujourd’hui, près des deux tiers de l’énergie générée dans la région est soutenue par les technologies de GE.