L’unité de production d’insuline de SAIDAL, opérationnelle dans deux mois

46
Groupe Saidal

Relèvement du taux d’intégration locale et réduction de la facture d’importation, ont été les maitres mots du ministre de l’industrie et des mines, Abdeslam Bouchouareb, lors de la visite de travail et d’inspection qu’il a effectué ce mardi dans la wilaya de Constantine.

Essentiellement scindée sur deux axes, en l’occurrence, la production de ciment et la fabrication pharmaceutique, cette visite a été l’occasion pour le ministre de rappeler qu’ « en matière de production pharmaceutique, le projet de fabrication d’insuline, initié en 2013 et porté par SAIDAL, en partenariat avec le leader mondiale, Novo Nordisk est en phase finale de concrétisation, et entrera en production dans deux mois, soit, après la période d’essai, c’est cela notre stratégie d’industrialisation, et la wilaya de Constantine est en phase de devenir un pôle de la production pharmaceutique ». 

De son coté le directeur de ce projet, M.Semrani explique que « la capacité de production de cette unité sera de 2,5 millions d’unités par an, alors que le besoin national ne dépasse pas les 800 000 unités par an. L’excédent sera destiné à l’exportation, et ce en plus d’une capacité de fabrication de 50 millions de doses en sirop et spray ».

Par ailleurs, concernant la production du ciment, le ministre a précisé, à partir de la cimenterie SME, filiale du groupe GICA, spécialisé dans le montage et de maintenance de cimenterie, avec un chiffre d’affaire de 2 milliards de dinars  que « nous sommes actuellement à une capacité de production qui a atteint les 27 millions de tonnes par an, nous sommes en autosuffisance, et nous comptons atteindre les 30 millions de tonnes à la fin 2017.ceci étant, le groupe Lafarge se chargera de l’exportation du surplus , à travers son réseau international ».

Et d’ajouter «  cette unité est l’exemple en matière d’intégration locale, puisque les pièces fabriqués dans cette unité avec un taux de 70 %  impactent positivement la réduction de la facture des services qui coûte 11 milliards de dollars à l’Etat.  Et c’est de cette façon et sur ce chemin, que nous réussirons à relever le niveau de la compétitivité, et réduire l’importation ».

En outre, après l’inauguration d’une unité de fabrication de mortier, et du ciment colle, Grupo PUMA Algérie filiale du groupe Hasnaoui, dans la Zone industrielle d’El Khroub, et l’inspection de l’usine  de fabrication d’électroménagers ; le ministre est longuement revenu sur l’importance du foncier dégagé pour cette wilaya, et son impact sur la relance et la diversification de l’économie nationale « avec une capacité foncière de 1100 hectares, la wilaya de Constantine est en phase de devenir un pole industrielle par excellence, notamment avec les zones industrielles existantes, et celles en cours de réalisation, telle que, la zone d’Ain Abid et de Ain Smara. A cet effet, je demanderai aux organismes chargé de cette tâche, d’accélérer les travaux et de donner la priorité aux jeunes porteurs de projets» a-t-il soutenu.