Stagnation de la production industrielle publique au 3ème trimestre 2016

47

La production industrielle du secteur public a enregistré une relative stagnation au troisième trimestre 2016 par rapport à la même période de 2015, a-t-on appris auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

La variation de l’indice de la production hors hydrocarbures a reculé de 0,5% alors que celle de l’indice des industries manufacturières a baissé de 0,2% entre les deux périodes de comparaison.

Un repli de la production a été constaté dans les secteurs des Industries Sidérurgique, Métallique, Mécanique et Electrique et Electronique « ISMMEE » (-6,2%), des Textiles-bonneterie-confection (-11,3%) et des Industries des cuirs et chaussures (-21,9%).

Les secteurs qui ont connu une hausse de la production sont ceux du Bois-liège-papier-imprimerie (+28,9%), Agroalimentaire-tabacs-allumettes  (+2,6%), Hydrocarbures (+1,4%), Mines et carrières (+0,6%), Matériaux de construction-céramique-verre (+6,3%), Chimie-caoutchouc-plastique (+0,7%) et Industries diverses (+1,6%).

Au sein du secteur ISMMEE, les filières d’activités qui ont connu un repli sont celles de fabrication des biens de consommation mécaniques (-70,2%), de fabrication des biens d’équipement mécanique (-35,1%), des industries sidérurgiques-de transformation et fonte et acier (-17,5%), de construction des véhicules industriels (-16,8%), de fabrication de mobilier métallique (-12,2%), de fabrication de biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (-1,8%) et de fabrication de biens d’équipements métalliques (-0,4%).

Par contre, les branches ISMMEE qui ont échappé à une baisse de la production sont celles de production et de transformation de métaux ferreux (+229,4%), de la mécanique de précision pour équipement (+65,6%), de fabrication de biens de consommation métalliques (+11,7%), de fabrication de biens d’équipement électriques (+5,3%) et de fabrication de biens de consommation électriques (+0,3%).

Pour les matériaux de construction, céramique et verre, la fabrication de produits en ciments et matières de construction divers a enregistré la plus forte hausse (+29,7%), suivie par l’industrie des matériaux de construction et produits rouges (+20,7%), l’industrie du verre (+9,1%) et la fabrication des liants hydrauliques (+4,3%).

Dans la branche « Bois, liège, papier et imprimerie », la plus grande hausse de la production enregistrée au 3ème trimestre est celle de l’industrie du liège (+57,2%), suivie de l’industrie de l’ameublement (+39,5%), la fabrication et la transformation du papier (+30%) et la menuiserie générale et biens intermédiaires en bois (+12%).

S’agissant de la branche de l’agroalimentaire, tabacs et allumettes, un recul a été enregistré dans l’industrie du lait (-6%) et dans l’industrie des tabacs manufacturés et allumettes (-16,3%), tandis qu’une croissance a été enregistrée dans le travail de grain (+14,7%).

Par ailleurs, la morosité a frappé l’activité de fabrication de biens intermédiaires et textiles (-11,8%) et des biens de consommation  textiles (-9,8%).