La première voiture Volkswagen sortira en juin 2017

Volkswagen

C’est officiel, le protocole d’accord pour la réalisation d’une unité de montage de véhicules du constructeur allemand a été signé aujourd’hui, au siège du ministère de l’industrie, entre le groupe Sovac et le géant allemand Volkswagen, en présence du ministre de l’industrie et des mines Abdeslem Bouchouareb.

«C’est une première en matière de partenariat, le groupe Volkswagen s’engage dans le capital de l’entreprise, sous la règle 41/59, la preuve est là également pour transférer sa technologie. L’Allemagne est un partenaire stratégique de l’Algérie, et prendra part à la stratégie industrielle, à l’image de ce partenariat avec Volkswagen » précise le ministre de l’industrie et des mines.

En outre,  le ministre  indique que « l’usine dont les travaux ont commencé depuis septembre dernier, sera implanté dans la commune de Sidi Khettab dans la wilaya de Relizane, et sortira les modèles Polo Sedan, et Skoda Octavia, et la golf comme premier sortie à partir de juin 2017, 20% moins cher que les prix actuels. En outre, ce projet assurera la production de 100 000 véhicules de tourisme et utilitaires au démarrage, et mettra au profit de la population de la région prés de 1400 postes de travail, avec une intégration à hauteur de 15 % pour la première année, et sera appelé à atteindre 40% au bout de la 3e année».

Faire de l’Algérie un pôle Maghrébin et Africain de l’industrie  mécanique 

Bouchouareb a indiqué que « des mesures incitatives seront mises en place, notamment pour les grappes de petites entreprises de sous-traitances qui graviteront autour de ce projet, il s’agit d’exonération de droits de douanes, de l’accélération de mise en place d’une filière pour les sous-traitants. Et ce, avec un objectif de 500 000 véhicules pour 2019 ».

 Du coté allemand, Josef Baumert membre du directoire du groupe Volkswagen, a expliqué que « le groupe s’est prononcé en faveur d’une participation avec Sovac production Spa, compte tenu du fait que nous travaillons depuis des années avec succès avec  notre partenaire Sovac. Cette étape est une conséquence logique de notre présence en Algérie ».

Pour le groupe Sovac, le moment est historique «  le chemin était long, mais nous sommes là aujourd’hui, et toutes les négociations ont abouti, et nous sommes convaincus que ce n’est qu’une première étape, qui ouvrira le chemin de l’exportation vers les marché africains » a déclaré M.Oulmi P-dg du groupe Sovac, et d’ajouter «  nous allons acquérir une expertise et un savoir-faire, qui nous permettra de développer l’industrie automobile et la sous-traitance en Algérie, et répondre à l’ambition des autorités publiques, de faire de l’Algérie un véritable pôle Maghrébin et Africain de l’industrie  mécanique ».